UN TUNNEL DANS L’HISTOIRE

En ce mois d’août 1944, Saint-Cloud vit ses derniers jours sous l’occupation allemande. Alors que les troupes d’Outre-Rhin capitulent à Paris et que Versailles est libérée par les Américains, c’est dans la peur que les Clodoaldiens attendent la libération : le tunnel de l’autoroute A13 abrite un important stock d’explosifs que les Allemands menacent de faire sauter avant de se replier.

Bien qu’il ait été convenu que le maire serait alerté trois heures à l’avance, l’explosion du tunnel
entraînerait des dommages considérables, voire des pertes humaines.

Averti par le docteur Kerber, interprète pour la Kommandantur, le maire Michel Salles entre en pourparlers avec les autorités occupantes pour éviter, en cas de retraite L'entrée du tunnel de Saint-Cloudmilitaire, la destruction volontaire de l’immense entrepôt baptisé « l’arsenal ouest de Paris ». Le 19 août, il obtient ainsi que la poudre soit noyée dans la Seine et que les munitions soient détruites dans le parc. Mais, alors
qu’un premier camion se prépare à larguer six barils de TNT* au fond du fleuve, il est stoppé net par un contrordre qui met un terme à l’opération. Retour à la case départ. La ville replonge dans l’angoisse. Bien qu’il ait été convenu que le maire serait alerté trois heures à l’avance, l’explosion du tunnel entraînerait des dommages considérables, voire des pertes humaines.

La délivrance
Si le maire s’attelle, avec le conservateur du Domaine et d’autres personnalités, à infléchir la décision des occupants, il faut également prévenir les troupes alliées de ne pas emprunter la N185, car alors les Allemands feraient sauter cette route qui passe à proximité du tunnel, provoquant l’explosion de l’arsenal ouest de Paris.
Dans la nuit du 24 au 25 août, c’est finalement par le pont de Sèvres que les troupes françaises et  américaines entrent dans Saint-Cloud, suivies quelques heures plus tard du sous-groupement de Langlade
de la 2e DB par la place Magenta. La ville respire à nouveau.
Dès lors, les travaux de construction du tunnel (suspendus par la guerre) reprennent et, le 9 juin 1946, la Ville inaugure enfin l’autoroute et son tunnel en organisant une grande compétition automobile.


* Ou trinitrotoluène.

L'arrivée des premières troupes qui libèrent la ville

Bouton pour accéder à l'espace famille

 

Devenez fan !
Et suivez l'actualité de Saint-Cloud !

Facebook

Twitter

logo instagram