Histoire et patrimoine

QUAND SAINT-CLOUD INSPIRAIT SAMSON…

Don d’une Clodoaldienne au musée des Avelines, ce pot-pourri au décor floral pourrait au premier coup d’oeil appartenir à la production de porcelaine de la manufacture de Saint-Cloud. S’il n’en est rien, cette copie en porcelaine reprend néanmoins fidèlement une pièce de la manufacture clodoaldienne, conservée depuis 1937 au musée des Arts décoratifs, avec cependant quelques libertés. L’original est un pot-pourri confectionné en porcelaine tendre (dont elle avait le secret de fabrication) par la manufacture de Saint-Cloud, installée sur les bords de Seine de 1666 à 1766. Cette admirable pièce du deuxième quart du XVIIIe siècle témoigne de l’influence des blancs de Chine sur la porcelaine, tandis que sa délicate guirlande s’apparente au style floral occidental.

Posséder un « Samson » n’était pas dérisoire !

Fondée en 1879, la manufacture Samson fabriquait quant à elle des pièces de belle facture, devenues des références dans le domaine de l’imitation. Posséder un « Samson » n’était pas dérisoire ! Si la maison s’était surtout tournée vers des copies de porcelaines de Chine, de Sèvres ou de Meissen, elle s’était aussi attelée à l’imitation de pièces plus confidentielles, comme celles de la manufacture de Saint-Cloud, fort recherchées des collectionneurs de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.Pot-pourri maison Samson

La maison Samson

Pour cela, les Samson achetaient des pièces authentiques pour les faire dupliquer par leurs ouvriers. Ils fréquentaient également les musées pour dénicher des pièces intéressantes à copier. C’est ainsi qu’est née cette reproduction du pot-pourri de la manufacture de Saint-Cloud, entré dans les collections du musée des Arts décoratifs de Paris en 1937. La pièce Samson est ornée, tant sur la panse que sur le couvercle, de fleurs en haut relief modelées et rapportées. Pour l’enrichir, Samson a ajouté un montage argenté et une prise de porcelaine. La reproduction est également plus grande que l’original. Un mystère subsiste encore quant à la nature de la pâte utilisée : les Samson possédaient-ils le secret de la composition de la porcelaine tendre ? La copie porte, outre la marque incisée de la manufacture de Saint-Cloud, la marque aux deux S entrelacés que la maison Samson avait déposée en 1927.

« Cette imitation de belle facture d’une porcelaine de Saint-Cloud est un bel exemple du phénomène de société de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle : la reproduction de pièces anciennes de céramique, explique Emmanuelle Le Bail, directrice du musée. La bourgeoisie appréciait de posséder des imitations de pièces exceptionnelles, et cette copie met en avant la notoriété de la porcelaine tendre de Saint-Cloud à cette époque, devenue source d’inspiration! »

 

LYCÉE SANTOS-DUMONT : UNE PISTE D’ENVOL

1Seul en France à porter ce nom, le lycée Santos-Dumont célèbre cette année son cinquantenaire. Sa riche histoire reflète les relations internationales de la France et l’évolution de la société depuis l’après-guerre.

 lire la suite

L’HIPPODROME DE SAINT-CLOUD, UN SIÈCLE DE MÉTAMORPHOSES

HippodromeDimanche 2 juillet se courra l’incontournable Grand Prix de Saint-Cloud, symbole de l’histoire mouvementée de l’hippodrome ayant résisté à trois guerres et aux excès de l’urbanisation.

 lire la suite

VIES ET LIVRES D’ÉTIENNE FOURNOL À LA MÉDIATHÈQUE

Etienne FournolSous leurs reliures chatoyantes, les livres du fonds patrimonial esquissent le portrait d’Étienne Fournol (1871-1940), Clodoaldien d’adoption, homme politique et homme de lettres, esprit brillant aux talents nombreux.

 lire la suite

CHARLES OULMONT, UN SIÈCLE DE PASSION DES ARTS

Charles OulmontMusicien, écrivain et mécène, Charles Oulmont (1883-1984) a fait profiter Saint-Cloud de ses dons de collectionneur. Aujourd’hui encore, la fondation qu’il a créée poursuit sa généreuse mission de soutien à la création artistique.

 lire la suite

D’ATHÈNES À SAINT-CLOUD, L’HISTOIRE D’UNE LANTERNE

La lanterne de DémosthèneEn 1803, une tour-lanterne de 18 mètres surmontée d’une rotonde est érigée dans le parc de Saint-Cloud. Une fois éclairée, elle permettait de signaler aux Parisiens la présence de l’Empereur sur les terres clodoaldiennes.

 lire la suite

UN TUNNEL DANS L’HISTOIRE

L'entrée du tunnel à Saint-cloudEn 1941, les troupes allemandes réquisitionnent le tunnel de Saint-Cloud pour en
faire un entrepôt de munitions qu’elles projettent de faire sauter durant l’été 1944.
Retour sur des heures angoissantes.

 lire la suite

PASSEURS DE LUMIÈRE

vitrailC’est au coeur des églises que vous pouvez le mieux les contempler. Plusieurs lieux à Saint-Cloud abritent de véritables vitraux d’art, tous fascinants par leur jeu du verre et des couleurs.

 lire la suite

Saint-Cloud : Ville Impériale

Logo des Villes Impériales

En octobre 2011, la municipalité a adhéré à la marque "Ville Impériale", créée conjointement par les Villes de Saint-Cloud, Rueil-Malmaison, Compiègne et Fontainebleau.
Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site Internet www.ville-imperiale.com

 

 lire la suite

Chaussez vos bottes de sept lieux

vignette du panneauAprès une première tranche inaugurée à l'automne 2001, une deuxième série de plaques relatant l'histoire de Saint-Cloud a été posée en avril. Partez à la découverte de votre ville sans plus attendre !

 lire la suite

Histoire de Saint-Cloud

Le chateau de Saint-Cloud - gravure Musée MunicipalSaint-Cloud doit son nom à Clodoald petit-fils de Clovis : menacé par ses oncles, Clodoald s'éloigne des querelles de pouvoir et s'installe à Novigentum, hameau de bûcherons et de pêcheurs où il édifie un moustier dont il reste encore un mur.
Le bourg prend le nom de « Sanctus Clodoaldus ».
Dès lors, la ville sera souvent au cœur de l'Histoire : assassinat d'Henri III, construction du château par Philippe d'Orléans, frère de Louis XIV, coup d'état du 18 brumaire...
Saint-Cloud témoigne d'un passé riche et prestigieux.

Bouton pour accéder à l'espace famille