Plan de sobriété énergétique

Actualités 08/11/2022

Dans le contexte actuel de raréfaction de l’énergie et d’explosion de son coût, la Ville doit diminuer ses consommations de gaz et d’électricité poursuivant ainsi un double objectif de solidarité nationale et de minimisation des surcoûts.

Depuis plusieurs mois, la Ville travaille à l’établissement d’un Plan de sobriété énergétique concernant notamment les bâtiments publics, principale source de consommation énergétique. Cette réflexion a conduit à mener de multiples actions qui produiront un effet immédiat sur les consommations énergétiques cet hiver. « Consommer moins permettra ainsi de limiter le risque de coupures annoncées pour cet hiver. L’évolution des tarifs de gaz annoncés représenterait pour l’an prochain une hausse de 2 à 3 millions d’euros » explique le maire Éric Berdoati.

Consommations de gaz et d’électricité

Faire la chasse au gaspillage

Les agents municipaux ont été sensibilisés et la Ville compte sur la responsabilité de tous afin de « faire la chasse au gaspillage » : baisser les radiateurs dans les locaux inoccupés, les éteindre lors des ouvertures de fenêtres, veiller à la fermeture des portes et fenêtres, et au bon réglage des robinets thermostatiques, etc.

Adapter les températures des bâtiments

Dès le mois de mars 2022, la température de l’eau de la piscine municipale a été baissée de 2 °C pour atteindre 26 °C, soit la température réglementaire. L’allumage du chauffage est décalé à début novembre dans les bâtiments administratifs, culturels et les écoles et la température baissera d’un degré pour atteindre 19 °C, soit la température réglementaire. Dans les crèches, la température sera identique à celle des années précédentes. Les gymnases ne seront pas chauffés, sauf lors de certaines compétitions, conformément à la réglementation sportive nationale en vigueur. Les établissements ne recevant pas de public durant plusieurs jours de suite passeront en mode consommation réduite. (L’ensemble de ces mesures seront adaptées en fonction de la conjoncture. Des points d’étapes seront régulièrement organisés, permettant ainsi des ajustements éventuels.)

Enfin, si l’éclairage public restera allumé durant toute la nuit, certains monuments ou équipements publics ne seront plus éclairés entre 23 h et 7 h.

Pour les animations de Noël, la patinoire initialement prévue au jardin des Tourneroches sera remplacée par un manège, moins énergivore. Les décorations de Noël, toutes alimentées en LED, seront maintenues.

Un plan pluriannuel d’investissement

En parallèle des mesures immédiates, l’action, engagée depuis plusieurs années, sur la performance énergétique, s’accélère afin de mettre en oeuvre des mesures à moyen et long termes. Ainsi, la Ville s’engage sur un plan pluriannuel d’investissement d’un montant de 2,7 millions d’euros sur six ans afin de poursuivre et finaliser le passage de tout l’éclairage public en ampoules LED, qui permettent une baisse de consommation de 74 % par rapport à l’éclairage conventionnel.

Toutes ces mesures poursuivent un objectif clair : diminuer la consommation énergétique de la Ville. « Ces mesures ne pourront pas permettre de financer l’augmentation exponentielle des tarifs. C’est donc bien dans un souci de participer à l’effort national de réduction de nos consommations énergétiques que se place la commune de Saint-Cloud. » 

Depuis 2008, la Ville de Saint- Cloud s’est engagée dans une démarche volontaire de réduction de son empreinte carbone, qui s’est traduite par des actions concrètes sur les déplacements, la rénovation du patrimoine bâti, l’aménagement du territoire et la consommation responsable.

 

Toute l'actualité