Aller au contenu principal

Jean-pierre Tricard donne des ailes aux auteurs clodoaldiens !

Ils font Saint Cloud 02/09/2019

Il a été meilleur vendeur de France chez Chrysler, directeur commercial dans la publicité, formateur, champion de France de karting, coureur automobile. Il est auteur, globe-trotteur, rêveur. Il aime lire, écrire, écouter, monter sur les planches. Ce Clodoaldien atypique à l’énergie débordante a posé sa plume pour organiser début octobre le premier Salon du livre des auteurs clodoaldiens !

Originaire de Pau, né à Marmande, Jean-Pierre Tricard a eu une carrière professionnelle aux multiples rebondissements, dictée par ses passions et son goût insatiable du challenge. Une vie à 100 à l’heure partagée avec son épouse Sylvie, peintre, ses cinq enfants et huit petits-enfants ! Passion n° 1, l’automobile ! Diplôme d’une école de commerce en poche, le tout jeune Jean-Pierre rêve d’automobile et décroche son premier poste chez Simca Automobile/ Chrysler où il deviendra meilleur vendeur de France. Il fréquente aussi de manière assidue les circuits : karting, Formule 3, moto… Que de souvenirs en R8 Gordini ! En bref, rien ne l’arrête ! Passion n° 2, la vente ! Présenté comme la « superstar » de la vente en France par le célèbre magazine américain Personal selling power qui lui consacrera un dossier, il passe de Chrysler à Cotelle et Foucher-Lesieur où il devient chef de produits puis chef de groupe produits. Il sera ensuite directeur commercial chez BBDO, puis responsable général chez Courrèges. Mais vendre c’est aussi transmettre. Il crée alors une société de formation à la vente, au management et à la communication et parcourt le monde, avec des conférences toujours plébiscitées ! Passion n° 3, les mots ! S’il aime vendre, convaincre, former, il aime aussi écrire. Son premier livre, Le Jeu de la réussite, se vend à 45 000 exemplaires ! Auteur d’une dizaine d’ouvrages, il signe en 2016 son premier roman, un thriller, Mais pourquoi moi ?, étrange voyage qui mène le lecteur de la Normandie au Chili. Il écrit aussi pour le théâtre, avec la pièce Le Présent, qu’il a jouée pendant six mois à Paris, l’histoire d’un couple à différentes périodes de sa vie, donnant lieux à des scènes entre humour et dérision. « J’ai créé en 2008 une compagnie de théâtre, la Compagnie du bon sens, nous jouons deux spectacles par an, au théâtre de Nesle, au Funambule et au théâtre Galabru à Montmartre. Et je continue bien sûr d’écrire ! » À venir, trois ouvrages écrits en parallèle… romans historique (La Grande Marche, qui nous emmène dans le Béarn en 1606), policier (Sous les ponts de Paris) ou complètement inclassable (Proxo sous les drapeaux). « Dans mes romans, les personnages sont toujours des personnes que je connais, et à qui je fais vivre d’autres vies. » Méfiezvous si vous croisez sa route !

Un nouveau Salon du livre à Saint-Cloud

C’est en visitant le salon du livre de la petite commune de Chevinay dans le département du Rhône que notre auteur a rêvé d’un salon réunissant les auteurs de Saint-Cloud. « J’ai créé la Compagnie des auteurs clodoaldiens qui est le point de départ de cette aventure ! Les auteurs ont répondu présent, comme Patrice Drapeau, désormais trésorier de l’association. Nous avons rencontré Dominique de Margerie, qui organise le Salon littéraire, et nous a fait très bon accueil. Organisé en partenariat avec la Ville, cette première édition du Salon devrait accueillir une quarantaine d’auteurs, écrivant tous sur des thèmes très différents : histoire, politique, société, cuisine, BD, jeunesse. » Un rendez-vous très prometteur aussi bien pour les lecteurs que les auteurs, le samedi 5 octobre au Carré.

Renseignements auprès de La Compagnie des auteurs clodoaldiens,
par mail à ciedesauteursclodoaldiens@gmail.com ou par téléphone au 06 08 21 06 33.
Toute l'actualité