Le marché des Avelines

JUILLET : Installation du marché sur l'esplanade de l'église Stella Matutina

Les travaux du marché des Avelines démarrent : durant l’été, le projet franchit une nouvelle étape, après avoir été retardé pendant plusieurs semaines en raison de la crise sanitaire.

Flyer marché

Le dernier marché aux Avelines aura lieu le mercredi 22 juillet. Quant à l’esplanade de Stella Matutina, elle accueillera son premier marché le samedi 25 juillet. Le marché sera ouvert au mois d’août.

L’implantation de la halle provisoire et la tenue du marché entraîneront des modifications de la circulation et du stationnement autour de l’esplanade de l’église Stella Matutina.

Toutes les infos

 

JUIN : Réunion de présentation aux riverains

En juillet le marché s’installe sur l’esplanade de l’église Stella Matutina. La circulation et le stationnement changent dans votre quartier, les jours de marché !

Le 9 juin, la réunion publique de présentation aux riverains a eu lieu à l’école Montretout et a fait un point sur les prochaines échéances de construction du nouveau marché, et son installation provisoire sur le parvis de l'église Stella Matutina.

Halle provisoire

Durant l’été le projet du futur marché des Avelines franchit une nouvelle étape. Après avoir été stoppé pendant plusieurs semaines à cause de la crise sanitaire, les travaux reprennent !

Pendant cette phase, les 33 commerçants de votre marché déménageront temporairement sur l’esplanade de l’église Stella Matutina et s’installeront dans une halle provisoire, dont la construction a débuté le 15 juin.

Le dernier marché aux Avelines aura lieu le mercredi 22 juillet. Quant à l’esplanade de Stella Matutina, elle accueillera son premier marché le samedi 25 juillet.

Le calendrier 
  • Du 15 au 26 juin
    Construction de la halle du marché provisoire sur l’esplanade de Stella Matutina

  • Du 1er au 16 juillet
    Aménagement de la halle

  • À partir du 20 juillet
    Installation des commerçants

  • Samedi 25 juillet
    Retrouvez tous vos commerçants pour le premier marché sur l’esplanade de l’église Stella Matutina

JANVIER : Le marché des Avelines, le projet s’affine

La place a été optimisée en recalculant l’emmarchement et les niveaux :

Tous les espaces de la parcelle seront traités en tenant compte des contraintes suivantes :

  • maintien des arbres de haute tige : l’abattage doit rester l’exception ;
  • optimisation de la gestion des eaux pluviales : mise en oeuvre de revêtements perméables favorables à l’infiltration des eaux, espaces verts en « creux » (jardin de pluie) ;
  • utilisation de la pierre pour assurer une continuité de sol avec l’intérieur de l’équipement ;
  • palette végétale constituée d’espèces endémiques, propices au développement de la biodiversité.

La halle :

  • Les ouvertures sont définies différemment selon qu’elles sont destinées aux commerçants ou aux clients du marché.
  • Les façades sont constituées de parties fixes en bois plein, prolongées de parties vitrées et ouvrantes. Ainsi, le bâtiment présente des façades homogènes, sans
  • façade principale privilégiée, très ouvertes, grâce à un système de portes pivots qui donnent largement à voir l’intérieur du marché et laissent entrer la lumière, ainsi que par des grandes impostes vitrées présentes sur tout son pourtour.
  • Le bâtiment sera peu énergivore : il ne sera ni chauffé ni ventilé mécaniquement.
  • La halle sera éclairée par une grande verrière zénithale et par un éclairage intérieur de spots LEDs.
  • Le choix des matériaux s’inscrit dans une logique de développement durable : le béton de la structure sera clair ; c'est un matériau naturel, non polluant, 100 % recyclable, doté d’une forte inertie thermique. C'est un également un matériau local, produit et mis en oeuvre par une main-d’oeuvre non délocalisable ; la pierre de Comblanchien proposée pour les revêtements de sol, exploitée en France, sera dure, résistante et facile d’entretien ; le bois qui habillera les façades extérieures proviendra de forêts gérées durablement.

La toiture végétalisée de 1 000 m2 remplit de nombreux objectifs :

  • la création d’un jardin sous les fenêtres des logements en lieu et place de l’actuelle terrasse gravillonnée ;
  • l’amélioration de la gestion des eaux pluviales ;
  • la réduction de la surchauffe et du rayonnement du bâtiment ;
  • le développement de la biodiversité : le jardin paysager sera composé de plusieurs milieux en fonction de l’exposition au soleil ; l’épaisseur du substrat variera entre 10 et 30 cm selon les zones. Il favorisera le développement de micro-organismes. Du bois et des cailloux y seront disposés pour pérenniser la venue de l’avifaune et installer durablement un véritable écosystème. Cette toiture « vivante » ne nécessitera pas un entretien plus important qu’une toiture asphaltée plus classique (deux à trois passages par an aux changements de saison).

Le parking

La structure du marché « plombe » exactement sur celle du parking, ce qui permet d’optimiser les coûts de construction.

  • Il sera équipé d’une fosse de décantation des hydrocarbures pour limiter la pollution des eaux rejetées au réseau d’assainissement ; des baffles seront installés en aval des ventilations pour limiter les émergences sonores sur le domaine public ;
  • Les sources lumineuses seront constituées d’éclairages LEDs et couplées à des détecteurs de présence ;
  • Dix bornes de charge « rapide » (22 kVA) pour des véhicules électriques seront mises à disposition des utilisateurs ainsi que des bornes de charge pour les vélos à assistance électrique ;
  • Des places de stationnement pour les deux-roues motorisés et non motorisés seront réalisées.
  • Un système de guidage à la place sera installé, afin d’optimiser le temps de recherche d’une place et ainsi permettre des économies de carburant et la limitation de rejets de CO2. Par ailleurs, la Ville a ouvert au concessionnaire Indigo un droit à une trentaine de places amodiées sur les 165 créées. Cette nouvelle offre est une opportunité intéressante pour les habitants ne disposant pas de places de stationnement.
[ Des questions sur le projet ? ]
Renseignements au 01 47 71 53 23
marchedesavelines@saintcloud.fr