Cadre de vie

Plan neige ou verglas

Rester en alerte, réagir dans les plus brefs délais… En hiver, les services de la Ville se tiennent prêts à intervenir en cas d’alerte neige ou verglas.
Les habitants ont également leur rôle à jouer pour la sécurité de tous.

Des règles à respecter

 

Carte bac à sel

Comme le prévoit la loi, le déneigement des voies privées et des trottoirs, aussi bien devant son domicile que son commerce, est à la charge des particuliers afin d’éviter les risques de chute et assurer la sécurité de tous.

Pour cela, la Ville met à disposition des riverains plus de 100 bacs à sel et sable, répartis dans toute la ville.

 

Renseignements auprès de la Direction des Services techniques de la Ville au 01 47 71 54 26.

Qualité de l'air

La Ville participe à la mise en place de la deuxième étape de la Zone à Faibles Emissions (ZFE) métropolitaine adoptée par le Conseil de la Métropole du Grand Paris le 1er décembre 2020.

Une Zone à Faibles Emissions mobilité (ZFE-m) est destinée à protéger les populations des zones denses  dans lesquelles les niveaux de pollution chronique de dioxyde d’azote (NO2) et de particules (PM10 et PM2,5) dépassent les valeurs limites fixées par l’OMS de manière récurrente.

S’agissant de la Métropole du Grand Paris, à laquelle appartient la ville de Saint-Cloud, le périmètre de la ZFE-m a été fixé à l’échelle de l’intra-A86.

Ainsi, à partir du 1er juin 2021, les véhicules munis de vignettes Crit’Air 4, 5 et non classés ne seront plus autorisés à y circuler, du lundi au vendredi de 8h à 20h (sauf poids lourds, autobus et autocars pour lesquels elles s’appliqueront tous les jours de 8 h à 20 h). :

Qualité de l'eau

Eau de consommation

La commune est alimentée par de l'eau souterraine pompée à Croissy-sur-Seine (78) et à Bougival (78).

Lutte contre la légionelle

La légionelle est une bactérie naturellement présente dans l'eau et dans les boues, responsable d'une maladie respiratoire, la légionellose. Elle colonise fréquemment les réseaux d'eau, notamment les réseaux d'eau chaude sanitaire ainsi que les tours aéro-réfrigérantes.
Pour prévenir le développement de la bactérie, il faut entretenir les éléments de robinetterie, purger régulièrement avec de l'eau la plus chaude possible le maximum de points d'usage ou les points les plus éloignés de l'établissement.
Différentes méthodes validées par le ministère de la santé permettent de lutter contre la présence de légionelles dans les réseaux. Ces méthodes figurent dans la circulaire n° 2002/243 du 22 avril 2002 relative à la prévention du risque lié à la présence de légionelles dans les établissements de santé.
www.legionelle.afnor.org

Eau de baignade

L'ensemble des piscines de la ville, publiques et privées, est contrôlé régulièrement par le service santé environnement de la délégation territoriale 92 de l'Agence régionale de santé d'Île-de-France. Les résultats d'analyse sont affichés dans chaque établissement et à la mairie de Saint-Cloud.

Le zérophyto

Suite à la mise en place de l’objectif « zéro pesticide » dans l’ensemble des espaces publics, les produits phytosanitaires* (appelés aussi pesticides) sont peu à peu bannis de l’entretien de la voirie.

En effet, l’utilisation de ces derniers fragilise notre écosystème en diminuant la qualité de l’air, en contaminant la nappe phréatique, notre source d’eau potable, et en réduisant la fertilité des sols, ce qui atteint la faune, la flore et la biodiversité en général.

C’est pourquoi la Ville teste l’entretien des trottoirs et des espaces en « zéro phyto » sur neuf zones du territoire communal. Le paillage, qui permet d’absorber l’eau et de maintenir l’humidité du sol, et le désherbage mécanique (avec une débroussailleuse) ou manuel sont désormais les nouvelles techniques utilisées. Plus douces, ces solutions alternatives représentent un coût plus élevé pour la Ville et nécessitent plus de passages pour les services municipaux.

Mais les enjeux sont importants pour préserver la biodiversité et la santé publique ! Ces zones tests doivent servir à évaluer les différentes techniques alternatives existantes, tant en termes d’efficience que d’impact budgétaire. Concrètement, les riverains doivent s’attendre à une image modifiée de ces zones d’essai, puisque la végétation spontanée y poussera. Elles ne seront étendues à toute la ville qu’une fois éprouvées.

Quelles sont les zones communales concernées ?

  • Le parvis de la mairie et de l’église Saint-Clodoald,
  • Le jardin de l’Avre,
  • Le jardin des Tourneroches,
  • La promenade de l’hippodrome,
  • L’avenue Alfred-Belmontet,
  • La rue de la Porte jaune,
  • Le boulevard de la République,
  • Le square Kelly,
  • La promenade de la rue du Mont-Valérien. Des panneaux d’information « Zéro pesticide » y seront bientôt implantés.

L'influenza aviaire

Affiche influenza

Suite à l’apparition d'un virus de l'influenza aviaire (1), il est nécessaire d'être sensibilisé (les oiseaux détenus en permanence à l'intérieur de locaux à usage de domicile ou de bureau ne sont pas concernés) :

La mairie procède à un nouveau recensement des personnes détenant des oiseaux dans les conditions définies par l'arrêté du 24 février 2006. Les détenteurs d'oiseaux concernés par cet arrêté doivent transmettre au service de la Sécurité et de l'hygiène de la Ville la fiche de recensement :

Toute mortalité d'oiseaux sauvages des espèces suivantes (et uniquement ces espèces) : anatidés (oies, canards, cygnes..), rallidés (foulques, râles, ..), échassiers (limicoles, hérons, aigrettes,..) et rapaces, sur le territoire de la ville doit être signalée au service de la Sécurité et de l'hygiène de la Ville et à la DDPP : ddpp@hauts-de-seine.gouv.fr

Pour information, le Domaine national de Saint-Cloud est informé de cette mesure.

Les experts scientifiques insistent sur la nécessité de sensibiliser les particuliers et détenteurs de volailles de basse-cour pour augmenter la détection précoce d'un éventuel cas dans la faune domestique ou sauvage et mettre en œuvre les mesures prévues ci-dessous (pour éviter la dispersion du virus).

(1) Un virus de l'influenza aviaire (hautement pathogène pour les volailles, sous-type H5N8) circule actuellement en Europe dans de nombreux États membres et en Ukraine.
Ce sont majoritairement des élevages de volailles domestiques et de basses cours qui sont atteints (dindes, poules, canards). Trois cas d'atteinte d'oiseaux sauvages ont été recensés (en Pologne, en Allemagne, en république slovaque). Ce virus est transmis entre oiseaux et n'a rien à voir avec un coronavirus.

Les antennes radioélectriques

Les opérateurs ont des obligations vis-à-vis de l'État et des 56 millions d'utilisateurs du téléphone mobile.
Ils doivent installer des antennes relais pour améliorer la couverture et la qualité des appels, pour éviter les saturations locales (une antenne est saturée au-delà d'une soixantaine de communications simultanées) et pour fournir aux utilisateurs l'accès à haut débit à l'Internet mobile.
L'installation d'une antenne relais est un projet qui dure 2 à 3 ans. Les antennes relais émettent des ondes radioélectriques tout comme les émetteurs de radio et de télévision.

La ville de Saint-Cloud comporte 27 sites, que se répartissent les trois opérateurs (Orange, SFR et Bouygues).

[ À NOTER ]
Dossiers d'information portant sur l'implantation ou la modification d'installations radioélectriques :
rue du Val d’Or
12, rue Ferdinand Chartier
98, rue de la Porte Jaune
32, rue du 18 Juin 1940
4, rue du Mont Valérien
9, rue Gounod

De plus vous pouvez demander que des mesures soient effectuées à votre domicile en transmettant en mairie le cerfa 15003*02 - Demande de mesure d'exposition aux champs électromagnétiques.

Les services techniques restent à votre disposition pour tout complément d’information au 01 47 71 54 26.